top of page

Rompre avec notre « normalité »


Nous ne cessons de nous dire qu’il faut continuer à aller de l’avant : qu’une fois que nous aurons atteint un certain objectif, accompli quelque chose et prouvé à nos détracteurs qu’ils se trompaient tous sur notre compte, à ce moment-là seulement, nous serons heureux ; à ce moment-là seulement, nous pourrons nous reposer. Pourtant, à la fin, nous nous retrouvons avec rien de plus qu’une autre case cochée dans notre liste de choses à faire et un sentiment de vide contrariant. Avant que nous ne nous en rendions compte, nous nous lançons de nouveau à la poursuite, sans but, de quelque chose, n’importe quoi, qui pourrait nous distraire et nous occuper, loin de nos pensées.


Nous ne sommes que des êtres humains, et en tant que tels, nous avons toujours l’air d’être curieux à propos d’un sujet ou d’un autre, excepté quand il s’agit de nous-mêmes. Nous noyons nos esprits avec une quantité accablante de stimuli pour maintenir nos pensées loin de notre existence. Nous reviendrons finalement à nous-mêmes : ces moments de recueillement se produisent  chacun à notre manière, quelquefois un peu en retard, et il est important de les écouter quand ils apparaissent. Nous sommes encore en train d’apprendre qui nous sommes, et il est essentiel (plus que jamais) d’être bienveillants envers nous-mêmes.



Comme toujours, BTS sont ici d'excellents exemples. Leur œuvre, qui a commencé en 2013 et n'a jamais pris de pause jusqu’en août 2019, a connu des progrès exponentiels. Ces tournants majeurs ont conduit à tellement de résultats positifs dans l’industrie musicale qu’il serait bien trop réducteur de ne les percevoir qu'à travers le prisme de leurs accomplissements. Cette perception se manifeste même souvent dans la façon dont ils sont présentés (« ceux qui ont battu le record de », « le premier groupe (de K-Pop) à », etc.), mais finalement, comme nous, ils ont ces moments où ils se sentent perdus après avoir traversé le tourbillon d'événements qui agitent  leurs vies.


Ce n’est qu’une supposition, mais je pense que la courte pause de BTS a eu pour but qu'ils se vident l’esprit, particulièrement après le programme chargé qu’ils ont eu cette année. Entre un nouvel album, des cérémonies de remise de prix, de multiples apparitions à la télévision, des déplacements permanents et la prolongation de leur tournée, qui n’aurait pas ressenti le besoin de prendre du temps pour soi ? De bien des façons, cela est lié à ce qui a été mentionné précédemment : BTS n’ont jamais arrêté de rêver et ne se sont posés aucune limite en réfléchissant à ce qu’ils voulaient devenir. Néanmoins, le bagage émotionnel qui les a accompagnés n’a fait qu’augmenter. Ainsi, la pause leur a permis de se retrouver d’une manière dont ils avaient été privés depuis si longtemps.







J'ai la conviction que nous pouvons encore mieux nous épanouir durant ces moments : une période pendant laquelle nous ne savons pas où, quand, comment ou si nous avançons dans une certaine direction. Cherchez la rationalité dans votre propre irrationnalité ; ressourcez votre âme ; trouvez-vous.



Aimez-vous tel que vous êtes. Trouver de la beauté dans les objets et les personnes qui nous entourent est si facile, mais jusqu’où pourrait s’étendre cette beauté si l'on s'efforçait de trouver un certain attrait à soi ? BTS montrent l’exemple ; ils sont capables de sympathiser avec les gens d’aujourd’hui d’une façon peu commune, et une chose est devenue évidente à travers leur musique : ils font toujours de leur mieux pour appliquer dans leurs propres vies les conseils qu’ils nous donnent.


Nous l’avons vu dans le changement d’attitude que Jimin a eu par rapport à ses doutes personnels pendant la tournée de « Wings » comparé aux images plus récentes de la tournée « Love Yourself », et l’émergence de son jugement légèrement plus indulgent. Avec la pause, nous pouvons constater l’importance de prendre du temps pour soi, la joie d’avoir accès à des activités récréatives, et au bout du compte, de simplement être heureux. BTS grandissent avec nous, tout en encourageant leur public à s’aimer tel qu’il est. Quelques grammes de silence : résistez au bruit du monde ! est un livre qui parle de ce sujet : l’idée de se trouver dans un monde où tout a l’air de devenir toujours plus frénétique, avec toujours plus de tâches à accomplir. Il  met l’accent sur l’importance de trouver le moyen de ne pas avoir quelque chose à faire.


Les pauses nous aident à rompre avec nos emplois du temps. Elles nous permettent d’être libérés des pensées continues que nous avons et sont importantes lorsque nous essayons de nous comprendre nous-mêmes. À une époque où nous mettons tellement en valeur l’idée de se développer vers l'extérieur, il est facile d’oublier que nous avons besoin de nous épanouir à l’intérieur de nous-mêmes, et que cela influence grandement notre capacité à suivre un mode de vie sain, mentalement comme physiquement. Énormément de personnes l’ont dit et entendu à maintes reprises, mais rappelez-vous qu’il faut toujours prendre du temps pour vous-mêmes. J’espère que ce blog vous a aidé à y réfléchir et à apprécier davantage cette idée. 


Même si c’est cliché, cela met en lumière un nouvel aspect de la citation : « To find yourself, you must first lose yourself » (fr. « Pour vous retrouver, vous devez d’abord vous perdre »), (Jared Leto).


Écrit par : Ale

Édité par : LJ

Traduction éditée par : Angéla et Laura


Les photos et vidéos partagées sur ce blog ne sont pas la propriété d’ARMY Magazine. Toute violation des éventuels droits d’auteur serait involontaire.


bottom of page