Our Recent Posts

Archive

Tags

  • ARMY MAGAZINE

YOUR ON:E, YOUR TWO

Nous espérons que vous avez amené vos casques de protection, ARMY, parce que vous vous embarquez pour une aventure tumultueuse.


BTS a de nouveau montré au monde comment donner un concert comme il se doit ! Les deux jours de concerts en ligne du groupe ont attiré des fans du monde entier, certains se joignant à eux via des appels vidéos ; on entendait leurs encouragements pendant les discours et les performances. Alors, plongeons directement dans un récapitulatif de ce qui s'est passé pendant ce week-end de folie.



AllONs-y


BTS est entré dans le vif du sujet avec la première interprétation en concert de ON. Surfant sur la vague de cette énergie, ils ont enchaîné avec N.O et We are bulletproof pt. 2, y intégrant un dance break différent chaque jour. Après à peine 15 minutes de concert, le moment était déjà venu pour un VCR, conduisant au solo de RM, Persona.


Des garçons « in luv »


RM a dominé la scène avec Persona, et son aura puissante a continué de briller tout au long de Boy in Luv alors que le reste des membres le rejoignaient sur scène. Après cela est venue l'habituelle introduction et les premières interactions avec les ARMYs connectés par appels vidéos. BTS ont maintenu le même niveau d'énergie dans une version légèrement réarrangée de Dionysus.


Shadow O'Clock


Le VCR suivant a annoncé Shadow, le solo de SUGA, où il a rappé alors qu'autour de lui des créatures rappelant des ombres tentaient de traverser les murs. Poursuivant sur le thème des ombres, les six membres ont rejoint SUGA pour une performance captivante de Black Swan, incluant un solo de danse contemporaine de Jimin. Changeant radicalement d'ambiance, la rapline* a triomphé sur un ring de boxe dessiné aux lasers avec UGH!. La vocal line* a ensuite interprété sa chanson, 00:00 (Zero O'Clock), à laquelle était incorporée une petite chorégraphie vers la fin du morceau, offrant un enchaînement parfait avec la deuxième moitié du concert.


Les solos de la Vocal Line


Après cela, un VCR a de nouveau été retransmis pour annoncer l'arrivée des solos de la vocal line. Jungkook était le premier avec une interprétation sensuelle de My Time, prouvant qu'il a véritablement grandi. Suite à cela, Jimin était le prochain avec Filter, une performance séductrice où il s'amusait malicieusement avec des vêtements. Puis, perché sur sa petite planète, Jin a chanté Moon sur une scène inspirée par « Le Petit Prince », où on le voyait aux côtés d'autres danseurs arborant des masques de renards. V est passé en dernier avec Inner child, qui comportait un manège sur lequel un petit garçon qui lui ressemblait était perché. Les deux jours, les ARMYs des écrans pouvaient être entendus en train de chanter en arrière-plan d'Inner Child pendant les ad-libs de V.

Juste avoir confiance en moi


Pour conclure en beauté est arrivée Ego de j-hope. Son interprétation a commencé à l'intérieur d'une ancienne voiture, et a fini par l'exécution d'une danse amusante, les autres membres le rejoignant un par un pour la chanson suivante. Transmettant une atmosphère à la « Singing in the Rain [Chantons sous la pluie] », BTS a interprété Boy with Luv avec des parapluies à LED avant d'annoncer leurs trois « derniers » morceaux : DNA, DOPE et No More Dream. Ceux-ci ont été choisis parce que DNA a permis à BTS de se faire connaître à l'international, DOPE en Corée, et que No More Dream les a présentés au monde en tout premier. Ces performances étaient optimisées par l'utilisation de réalité augmentée ressemblant au clip vidéo pour DNA, et à un ascenseur pour DOPE. La représentation de No More Dream était plus simple mais tout aussi impressionnante avec un remix spécialement conçu pour la scène, des effets spéciaux et son mythique dance break.


Bis ! Bis !


Bien sûr, nous savions tous que BTS n'étaient pas sérieux quand ils disaient que ce seraient les derniers morceaux, puisque le moment des rappels restait à venir. La liste de chansons pour le rappel a changé d'un jour à l'autre ; le premier jour, ils ont chanté Butterfly, RUN et Dynamite, et le second, Spring Day, IDOL et Dynamite. Pendant le rappel, tous les ARMYs connectés par appel vidéo étaient visibles en arrière-plan tandis que BTS prenait le temps de les admirer. Cependant ils se sont un peu enflammés une fois arrivés à RUN et IDOL, et ont déchaîné toute leur passion dans leur avant-dernière chanson, Dynamite.


BTS ont ensuite conclu par des messages exprimant leur gratitude et leur frustration générées par les deux concerts en ligne. J-hope a dit que les ARMY constituent la force qui le pousse à continuer, et Jimin a avoué qu'il avait passé des moments difficiles à cause de la pandémie du COVID-19. RM a conclu sur une note positive en disant : « Nous trouverons un chemin pour avancer, et s'il n'y a pas de chemin, redessinons la carte, toute la carte ». Sur ce, BTS a terminé par We are bulletproof: the Eternal.


Exposition en ligne


Bien que les frasques des concerts soient terminées, BTS n'en a pas encore tout à fait fini avec nous.


Big Hit organise l'exposition en ligne « MAP OF THE SOUL ON:E (오,늘) » pour présenter des objets et des contenus de BTS, similaires à l'exposition « 24/7=Serendipity (오,늘) » précédemment organisée en 2018. Tout au long de l'exposition, des messages spéciaux ont été laissés par chaque membre, dont un souhait d'anniversaire de V pour Jimin. Au milieu de tout cela, on trouve aussi le manège de Spring Day, où sont montrées des photos des membres. Cette exposition se tient du 13 octobre au 11 novembre, donc assurez-vous d'obtenir vos billets sur Weverse Shop et allez jeter un œil !


C'étaient de vraies montagnes russes émotionnelles, n'est-ce-pas ? Dites-nous quelle est la partie du concert que vous avez préférée et profitez bien du reste de votre semaine. Comme toujours, we purple you [on vous aime pour toujours] !


* Ndt : Voir la définition dans ARMY Magazine n°8, rubrique « Bring The Slang »


Écrit par : Alice

Édité par : sno

Conception graphique par : ThornToHisRose

Traduit par : Mélissa


Les photos et vidéos partagées sur ce blog ne sont pas la propriété d’ARMY Magazine. Toute violation des éventuels droits d’auteur serait involontaire.