Our Recent Posts

Archive

Tags

On se souviendra pour hangsang * du Hobipalooza

Parfois, lorsque l’on vit une expérience qui bouleverse toute notre existence, on ne peut plus parler que de ça. D'autres fois, le choc nous fait perdre les mots. Les ARMY se sont retrouvés dans les deux cas après la performance de j-hope, en tête d'affiche à Lollapalooza le 31 juillet 2022. Mais malgré les divergences au sein du fandom, un consensus régnait : notre monde ne serait désormais plus le même. De la liste des chansons à leur interprétation en passant par le public, « Hobipalooza » était un événement incontestablement historique.


La prestation de j-hope a battu un nombre extraordinaire de records : il a été le premier artiste coréen en tête d'affiche d'un grand festival de musique américain et celui qui a fait vendre le plus d'entrées de toute l'histoire de Lollapalooza. Cela a aussi marqué la première fois que l'album solo d'un membre de BTS était présenté au public en concert, et c'était la première performance live de l'un d'entre eux depuis que le groupe a annoncé qu'ils se focalisaient sur leur travail solo. Sur VLive, j-hope a été franc sur l'intensité de la pression qu'il a ressentie, mais il a mentionné qu'il « avait aussi tiré de bonnes choses de la nervosité » lors des préparatifs.

Les ARMY se sont aussi préparés à la prestation de j-hope, bien que de manières très diverses. Certains d'entre eux ne sont venus que pour le set d'une heure et dix minutes de j-hope, alors que d'autres sont aussi allés à celui de TXT la veille (comme Jimin, arrivé samedi pour soutenir j-hope), ou ont même profité de la totalité de Lollapalooza. Une partie de ceux qui sont arrivés le plus tôt s’est appropriée les espaces les plus proches de la scène de j-hope le dimanche, y restant jusqu'à douze heures d'affilée. Mais quelle que soit l'heure d'arrivée de leurs propriétaires, les Mang, les t-shirts Arson et les ARMY bombs abondaient lorsque la nuit est tombée. Pour les nombreux ARMYs dans la foule qui n'avaient pas réussi à obtenir de places pour les lieux de la tournée « Permission To Dance », aux capacités bien plus limitées, « Hobipalooza » représentait une première expérience d'un live de BTS très exaltante.


L'attitude des ARMYs durant la performance de The Kid Laroi, qui a eu lieu juste avant celle de j-hope, a prouvé le caractère unique de notre fandom. Au lieu de causer des bousculades, ces ARMYs se sont assurés que toutes les personnes les entourant se sentaient à l'aise et ont engagé des conversations avec de nouvelles connaissances. Bien que les jeunes enfants ne soient pas autorisés à se rendre à Lollapalooza, l'essence intergénérationnelle des ARMY était tout de même clairement visible grâce aux nombreux fans d'âge mûr qui se sont mêlés au public habituel du festival, traditionnellement constitué de jeunes adultes. De plus, une grande partie des gens qui sont partis juste après la prestation de Laroi était d'apparence masculine, ce qui montre l'importance des ARMY en tant que domaine principalement féminin. Cela a été encore davantage souligné quand les fans de Laroi ont commencé à scander des remarques désobligeantes sur j-hope en s'en allant, démontrant malheureusement la marginalisation et la haine persistantes auxquelles BTS et les ARMY sont toujours confrontés.


En réponse, les ARMYs ont simplement redirigé leur attention vers le principal événement de la soirée. J-hope a été présenté par nulle autre que la mairesse de Chicago, un événement inédit. La clameur de l'immense foule était assourdissante lorsque le texte de l'Intro de Jack In The Box est apparu sur les écrans, suivi de j-hope lui-même, surgissant hors d'une boîte géante installée sur scène.


Vêtu d'un ensemble tout en noir incluant un t-shirt large et déchiré assorti à un pantalon Louis Vuitton, j-hope n'a pas perdu de temps et s'est lancé dans une version headbang de MORE pour ouvrir le bal. Tout au long de la première moitié de son set, il est devenu évident que les membres du public découvraient une version de j-hope qu'ils n'avaient jamais vue auparavant. Son maquillage était minimaliste et l'habituelle chorégraphie intense de BTS était remplacée par du headbanging, du rap encore plus cru et bien plus de jurons que ce que nous entendons habituellement de sa part (pour le plus grand bonheur de la foule). Alternant de nouvelles chansons comme Pandora's box avec d'autres plus sombres telles que Base Line tirée de Hope World, j-hope a guidé son public au cours d’un voyage parcourant sa discographie et incluant même un couplet de BTS Cypher Pt. 1 pour « tous les ARMY vétérans qui sont présents ce soir ».


Hangsang est venue conclure la partie la plus percutante, accompagnée de mouvements de danse discrets mais fluides au son des fan chants étourdissants. J-hope a enchainé avec les performances engagées de P.O.P (Piece of Peace), = (Equal Sign) et STOP, qui ont mis à l'honneur l'importance de l'anti-discrimination par l'intermédiaire des traductions des paroles en anglais sur les écrans.


Le chanteur a montré son côté plus calme et introspectif avec Blue Side et Safety Zone, qui évoquent ses angoisses personnelles. Dans un moment touchant, j-hope a fait un signe dans la direction de Jimin en chantant les paroles « Where's my safe zone? Let me know, if you know » (fr. « Où est mon refuge ? Dites-le moi, si vous le savez ») pour le remercier du soutien et du réconfort qu'il lui procure.


Jimin lui a rendu la pareille pendant la deuxième partie plus enjouée du set de j-hope, dansant sur des chansons comme Outro: Ego ou Hope World, dont les chorégraphies ont été inaugurées. J-hope a aussi créé de nouveaux mouvements de danse pour Dynamite, pour le plus grand plaisir de la foule qui en a chanté chaque mot sans exception. Tandis que les plans des drones dézoomaient au-dessus des lueurs de dizaines de milliers d'ARMY bombs, « Hobipalooza » arrivait à son terme avec Trivia: Just Dance et la première performance live surprise de Chicken Noodle Soup avec Becky G.


Alors que j-hope concluait son set par Future, au milieu des feux d'artifices et des applaudissements retentissants, une chose était on ne peut plus claire. Le futur de BTS et des ARMY n'est pas encore écrit ; cependant, si « Hobipalooza » est un bon indicateur, nous allons continuer de repousser les frontières et de marquer l'histoire avec le nouveau chapitre de BTS.


* NDT : titre de la chanson Hangsang de j-hope, qui signifie « toujours » en coréen.


Écrit par : Mariko

Édité par : Dae

Conception graphique par : Achan

Traduit par : Mélissa

Traduction éditée par : Arisoa et Laura


Les photos et vidéos partagées sur ce blog ne sont pas la propriété d’ARMY Magazine. Toute violation des éventuels droits d’auteur serait involontaire.