Our Recent Posts

Archive

Tags

Les inspirations de BTS : Snowpiercer

« Le bonheur est fondé sur un juste discernement de ce qui est nécessaire, ce qui est destructeur, et ce qui n’est ni l'un ni l'autre. » Ursula K. Le Guin


Quand nous arrivons dans ce monde, nos parents nous élèvent à l’aide de leurs connaissances et de leurs expériences. Avec cela, nous essayons d’avancer, d’explorer et, dans une certaine mesure, de mener la vie que nous souhaitons ou celle qu’ils pensent que nous souhaitons. Mais, alors que nous approchons de l'âge adulte et de cette transition où nous devenons une personne recherchant la stabilité d’un gagne-pain, nous découvrons différentes formes d’injustice et nous nous éloignons en même temps de ceux que nous pensions être des camarades ou compagnons. Que faire lorsque nous prenons conscience et faisons l’expérience de ces changements ? Devons-nous lutter à l'aide des atouts que la vie nous a offerts, ou devons-nous simplement accepter ces changements pour ne pas mettre en péril notre bonheur ? Dans ce blog, nous approfondirons cette réflexion à travers le film Snowpiercer, également connu sous le nom 설국열차 (Le train du pays enneigé).


Snowpiercer est un film dystopique d’action et de science-fiction sorti en 2013 et réalisé par Bong Joonho (à l’époque de ses premières réalisations anglophones). Chris Evans tient un des rôles principaux aux côtés de Tilda Swinton, Song Kangho, Jamie Bell, Octavia Spencer, Ed Harris et John Hurt. Inspiré de la bande dessinée française Le transperceneige, ce film suit les aventures de Curtis Everett, une des personnes vivant dans la section à l’arrière du train autonome Snowpiercer. À bord de ce train, il fait partie des survivants d'une ère glaciaire ayant détruit toute forme de vie sur Terre. Celle-ci a été causée par une expérience scientifique qui avait pour but de mettre fin au réchauffement climatique à l’aide d’injections d’aérosols, mais qui a mal tourné et eu des conséquences désastreuses. Suivant les conseils de Gilliam qui est comme un père pour lui, Curtis et son bras droit Edgar décident de se révolter contre le système des classes qui les oppresse et continue de n’avantager que l’élite vivant à l’avant du train. C’est la question du potentiel succès de leur révolution qui constitue le cœur de l’intrigue de ce film. Veuillez prendre en compte que ce blog contiendra des spoilers.


Si nous nous penchons sur le clip de Spring Day, nous pouvons voir un train qui paraît sans fin et ne cesse d’avancer, et dont Jungkook est le seul passager à bord. En parallèle, les autres membres de BTS s’adonnent à différentes activités de loisirs dans Omelas. Mais peu à peu, les six membres du groupe réalisent que quelque chose ne va pas, et parviennent à éviter à Jungkook de souffrir davantage. À la fin de la vidéo, le groupe descend du train et aperçoit un arbre au loin. À l’inverse, dans Snowpiercer, le labeur de ceux qui vivent à l’arrière du train est utilisé pour maintenir son bon fonctionnement et préserver le train de vie luxueux de la section avant.

Cette oppression a été le principal élément déclencheur de la révolution menée par Curtis. Mais ce dernier tombe des nues lorsque Wilford, le magnat qui dirige le train, lui annonce que Gilliam et lui ont prémédité cette révolution pour réduire la population de la queue du train à un niveau viable. Avant qu’il n’ait le temps de faire quoi que ce soit, Yona, la fille de Namgoong (celui qui a conçu le système de sécurité du train), soulève le plancher de la locomotive et trouve les deux enfants Timmy et Andy en train de travailler à l'intérieur des moteurs. Curtis perd son bras en essayant de sauver Timmy et avec l’aide de Yona, déclenche l’explosion qui fait dérailler le train. Yona et Timmy sortent alors et remarquent un ours polaire qui les regarde.

Le point commun entre Snowpiercer et le clip de Spring Day réside dans la souffrance décrite et la possibilité de trouver l’espoir. Dans le film, les personnes vivant à l’arrière du train travaillent constamment et sont surveillées par les gardes, leur nourriture n’est pas préparée de façon adéquate (on leur donne des « blocs de protéines »), et lorsqu’ils sont appelés par les gardes pour réaliser des tâches vers l’avant du train, ils ne reviennent jamais. Toute la section arrière du train commence à préparer la révolution lorsque le père d’Andy, Andrew, est torturé sous les yeux de tout le monde après s’être battu avec des gardes qui cherchaient à emmener son fils. Durant une scène cruciale, Namgoong remarque un flocon de neige passant par la fenêtre du Snowpiercer ; un signe que la vie existe bien à l’extérieur du train.


Puisque nous vivons dans un monde divisé, nous sommes constamment rongés par ce sentiment qui nous fait penser : « Est-ce que tout se passera bien ? Les problèmes ne cessent de s’accumuler dans le monde entier, pas seulement ici à [votre lieu de résidence]. » Nous n’avons peut-être pas de réponse pour l'instant, mais nous pouvons faire de notre mieux pour que d’autres personnes n’aient pas à faire face aux mêmes obstacles que nous. Après tout,


« Le matin viendra de nouveau /

Car aucune obscurité, aucune saison,

ne dure éternellement. »


Écrit par : Anugya

Édité par : Lisa

Conception graphique par : ThornToHisRose

Traduit par : Laura

Traduction éditée par : Arisoa et Sarah


Les photos et vidéos partagées sur ce blog ne sont pas la propriété d’ARMY Magazine. Toute violation des éventuels droits d’auteur serait involontaire.