Our Recent Posts

Archive

Tags

  • ARMY MAGAZINE

L’auBE d’une nouvelle ère : Analyse de l’album BE

Lorsque l’on évoque le dernier album de BTS, BE, quelle est la première chose qui vous vient à l’esprit ? De notre côté, nous aimerions le considérer comme notre « chez-nous ». Nous savions depuis bien longtemps que cet album serait auto-produit par BTS en personne, et maintenant qu’il est sorti, allons regarder ce chef d’œuvre d’un peu plus près. 가자 (allons-y) !


Plus tôt dans l’année, en avril, BTS a entamé le processus de création de BE et a organisé des livestream sur YouTube pour partager des moments clés avec les ARMY. Chaque membre a participé à presque tous les aspects de la création, de la musique à la conception graphique et au tournage du clip : RM a travaillé sur le graphisme de l’album, Jimin était chargé de l’encadrement artistique, V était responsable visuel, j-hope, SUGA et Jin étaient coordinateurs de production et Jungkook, réalisateur du clip. Rien qu’avec cette répartition des rôles, nous avons su que cet album serait spécial puisque BTS se sont réparti les tâches selon ce qu’ils maîtrisaient le mieux ou ce qu’ils avaient pour objectif d’améliorer.


Jimin, qui souhaitait être plus impliqué dans la création musicale, a expliqué que son rôle était de discuter avec les autres membres du type de musiques qu’ils voulaient voir figurer dans l’album. BTS se sont mis d’accord sur l’idée que BE devrait représenter leur vie quotidienne qui est aussi la nôtre, et évoquer à quel point cette période a été dure pour tout le monde mais que chacun a ressenti une souffrance différente ; tout en offrant un antidote. C’est pourquoi la chanson-titre Life Goes On est exactement la consolation dont nous avions besoin. À l’aide d’une atmosphère à la fois positive et mélancolique, BTS nous explique calmement que rien de ce qui arrive en ce moment n’est de notre faute et que tout finira par s’améliorer : « like an echo in the forest (fr. « comme un écho dans la forêt »), la vie (que nous avons connue jusqu’à présent) reviendra ». Jungkook a aidé à réaliser le clip, on ressent beaucoup l’influence de ses vidéos GCF. Plusieurs scènes ont aussi profondément touché les ARMY : les membres de BTS sur le canapé qui se serrent dans les bras les uns des autres, Taehyung qui regarde le stade en affichant son profond désir de faire des concerts, et Jin qui ferme les yeux et se retrouve dans une salle de concert vide en train de chanter avec BTS, des ARMY Bombs en arrière-plan représentant les ARMY, qui ne pouvaient être présents.


La seconde chanson est Fly To My Room interprétée par la sous-unité Jimin, V, SUGA et j-hope, qui expriment leur impuissance pendant la pandémie alors qu'ils sont coincés dans leur chambre, qui soudain recueille leur univers tout entier. Dans une ambiance plutôt décontractée, les paroles nous ramènent au sentiment familier d’être dans notre chambre à nous. La chanson s’estompe alors et Blue & Grey vient choyer nos oreilles avec ses mélodieux accords de guitare, ses chants déchirants et son rap lent. Blue & Grey devait à l’origine apparaître dans la mixtape en cours de création de V, mais son message plein d’émotion s’accorde parfaitement avec le thème de BE. Avec cette ballade pop acoustique, V a transcrit le sentiment d’isolement et de solitude et un monde qui semble perdre ses couleurs alors qu’il supplie doucement : « I just wanna be happier » (fr. « je veux juste être plus heureux »). Mais malgré son allure très sombre, Blue & Grey nous donne aussi la force de redécouvrir nos couleurs.


L’album comprend également Skit, un enregistrement de leur réaction pleine d’honnêteté et d’humilité en découvrant qu’ils ont obtenu leur premier n°1 dans le Billboard Hot 100 grâce à Dynamite. Avec la promesse qu’ils continueront toujours à faire de la musique, l’album évolue vers des sons plus joyeux avec Telepathy, Dis-ease, Stay et Dynamite. Telepathy, un morceau rétro-pop disco plein de personnalité, nous invite à imaginer toutes les choses dont nous pourrons profiter tous ensemble lorsque le monde sera revenu à la normale. Dis-ease, une chanson fortement influencée par un hip-hop à l’ancienne et incluant des jeux de mots pleins d’esprit écrits par j-hope, traite de la signification de « disease » (fr. « maladie ») dans le sens d’un état anormal (la pandémie) mais aussi de celle de « dis-ease » (fr. « mal être »), le sentiment d’inconfort. Stay, un morceau EDM sur le lien singulier qui unit deux personnes, est plus moderne. Le jeu de mot suivant nous laisse supposer que BTS a écrit cette chanson pour les ARMY : « We connect to 7G, it ain’t the end of the world » (fr. « nous nous connectons à la 7G, ce n’est pas la fin du monde »), faisant référence à leur sept années de carrière et nous rassurant qu’une fois que tout cela prendra fin, nous nous verrons à nouveau. Dynamite conclut l’album avec joie, un doux rappel que les moments difficiles ne durent pas, mais que les personnes fortes comme nous s’en sortent, si nous pensons à monter le son et à nous mettre à danser.


Pour le visuel de l’album, SUGA et V ont travaillé dur pour représenter les facettes les plus sincères de BTS. Ce concept montre simplement les membres dans leur état le plus pur, dans des chambres conçues pour eux, en train de faire ce dont ils ont envie. La pochette de l’album est simple et monochromatique mais elle détient des milliers de significations. La liste des chansons a été écrite à la main par chacun des membres, et des paroles de Life Goes On sont gravées sur la couverture. Les notes vocales des garçons ont particulièrement retenu l’attention des ARMY, elles détaillaient les chambres individuelles de chaque membre, notamment leurs couleurs préférées et les objets qui les représentaient. Bien qu’ils soient petits, ces détails nous enlacent chaleureusement et nous font nous sentir appréciés, nous invitant à en apprendre plus sur les personnes que sont les membres de BTS, au-delà de leur persona de scène.


Dans l’ensemble, BE nous fait vivre une expérience inédite. Notre interprétation peut varier, mais ce dont nous sommes certains c’est de l’amour sans réserve de BTS pour leurs ARMY. Si vous n’en avez pas encore acheté un exemplaire, allez le commander sur Weverse Shop dès à présent !

Écrit par : Avi

Édité par : Ren

Conception graphique par : Rei

Traduit par : Laura

Traduction éditée par : Mélissa et Nedrane


Les photos et vidéos partagées sur ce blog ne sont pas la propriété d’ARMY Magazine. Toute violation des éventuels droits d’auteur serait involontaire.