top of page

BTS - Analyse de Lights

Le 2 juillet 2019, BTS ont sorti leur nouvelle chanson-titre japonaise Lights, au sein d'un mini-album contenant les versions japonaises de Boy With Luv et Idol. Nous n’attendons rien de moins que la perfection dans tout ce qui touche à BTS, leur manière de penser et les efforts de production qu'ils consacrent à leur art. Comme toujours, nous n’avons pas été déçus.

Aujourd’hui, nous vous offrons une présentation de quelques-unes des diverses interprétations de cette chanson éblouissante et de son clip vidéo, profitez-en bien !



Jungkook ouvre le bal en exprimant l’essence de ces jours où l'on a seulement besoin de se déconnecter et de vivre loin des yeux des gens. Cela coïncide en particulier avec le fait qu’il est seul dans la salle de cinéma (peut-être le même bâtiment que celui que nous pouvons voir de l’extérieur dans le clip vidéo de Boy With Luv ?)

Sa présence à cet endroit pourrait symboliser la manière dont il a dû sacrifier son temps libre plus jeune, lorsqu’il cherchait à réaliser ses rêves, n’étant en mesure de rattraper le temps « perdu » que maintenant.



Notez que l’on voit ensuite Taehyung qui ne parvient pas à ouvrir la porte bleue, une métaphore potentielle d'un certain chemin qu’il aimerait emprunter ? Lorsque Jimin fait son apparition dans la scène, ils parviennent, en résumé, à se créer une nouvelle voie et un nouvel aboutissement, ensemble, à l’aide de leur musique.

Puis, les moments d’arrêts sur image de la rencontre entre Taehyung et Jimin avec Jungkook, et de celle de la rap line avec Seokjin, pourraient représenter le début d’une nouvelle dimension temporelle, un changement de leur destinée qui se produit à l’instant même où ils retrouvent un autre membre du groupe.



Les deux premiers vers du couplet de Hoseok ont une importance toute particulière, sachant qu’il est connu pour son slogan emblématique : « Je suis votre espoir, je suis votre ange, je suis j-hope ! ». Coïncidence ? Peut-être raconte-t-il à quel point il connaît la douleur d’un peu trop près mais qu'il continue d’aller de l’avant, plus fort que jamais. C’est possible, qui sait ?

Vers la fin du couplet, il parle de son incapacité à trouver une résolution, qu’elle soit heureuse ou triste, à ses inquiétudes, étant donné qu’il est encore en train d’essayer de trouver sa propre essence. Néanmoins, il embrasse toutes les facettes de lui-même puisqu’il a pu prendre part à sa propre construction personnelle.



Seokjin évoque aussi la manière dont sa lumière est capable d’illuminer la voie, tout en réveillant Jungkook de la torpeur au cours de laquelle il a apparemment rencontré tous les membres dans des circonstances et des dimensions temporelles différentes (ils n’ont pas l’air de se connaître dans la première partie du clip). Seokjin est en mesure de le guider à nouveau vers la réalité dans laquelle il se trouve, celle où ils sont tous ensemble.



Le couplet de Yoongi commence ensuite par exprimer des émotions d’épanouissement, admettant qu’il n’a pas besoin de vivre des nuits sans sommeil, remplies d’inquiétudes, ni de se sentir accablé, et que le fait qu'ils se soient reposés les uns sur les autres lui a permis de devenir plus fort. Une théorie qui a beaucoup circulé : celle dans laquelle Yoongi demande « qu'est-ce que l'amour ? », suivi d’un plan dans lequel il sourit aux six autres membres, peut-être pour dire qu’il a réussi à découvrir la réponse qui se trouvait juste devant lui.

Namjoon raconte aussi, pour le dire simplement, qu'il existe toujours une lumière au bout du tunnel. Même si nous ne savons pas ce qui va nous arriver, nous sommes tout de même en mesure de surmonter tout ce que la vie nous inflige, si nous créons notre propre définition de la joie, nos propres mécanismes d’adaptation, et cetera, pour nous aider à gagner en maturité et à en apprendre plus sur nous-mêmes.


Les quelques scènes suivantes présentent une ambiance un peu à la « Inception », surtout due au fait que BTS sont intégrés à cet « univers alternatif » dans lequel ils ne semblent pas avoir fait connaissance alors que nous continuons pourtant de les voir ensemble dans de nombreux plans. Puis ils entrent dans la salle de projection du cinéma, pour montrer que le destin ne peut être changé et que leurs retrouvailles étaient écrites, quelles que soient les circonstances.

Enfin, la répétition de « Quelle que soit la distance qui nous sépare, ta lumière m'éclaire » est peut-être une manière de se souvenir que, même si le film prend fin et que cette version de BTS est oubliée, nous aurons toujours une place dans le cœur les uns des autres, et nous vivrons encore les uns pour les autres. Nous continuerons à nous soutenir mutuellement, quoi qu’il se passe. Un bon rappel pour chaque membre, mais aussi pour les ARMY.



Cela montre juste l’importance de BTS dans son entier, se rappelant pourquoi ils sont devenus le groupe puis enfin la famille qu’ils sont aujourd’hui.

Écrit par : Ale

Édité par : Nasty, Aury et Alex

Traduit par : Nedrane

Traduction éditée par : Mélissa et Rachel


Les photos et vidéos partagées sur ce blog ne sont pas la propriété d’ARMY Magazine. Toute violation des éventuels droits d’auteur serait involontaire.


Comments


bottom of page