Our Recent Posts

Archive

Tags

  • ARMY MAGAZINE

BRISER LES STÉRÉOTYPES – PARTIE 2 LES BTS ARMY TRANSCENDENT LE GENRE

Stéréotype (nom masculin) : Image mentale standardisée, communément partagée par les membres d'un groupe et qui représente une opinion simpliste, une attitude préjudiciable ou un jugement sans discernement (Merriam-Webster).


BTS bouleverse les normes de genre depuis des années. Jin a récemment réaffirmé qu'ils « ont la conviction que tout le monde mérite d’être respecté », et SUGA a souligné que « nous pouvons simplement accepter le monde avec l’esprit ouvert ». Chez ARMY Magazine, nous nous efforçons de mettre les magnifiques messages de BTS en valeur. C’est pourquoi, nous avons décidé de déconstruire certaines croyances persistantes bien que sans fondement, tel le discours sur les « adolescentes hystériques » systématiquement associé à BTS et aux ARMY. Il y a des adolescentes parmi les ARMY et le fandom au complet s’enflamme lorsqu’il s’agit d’encourager nos idoles. Cependant, émettre de telles hypothèses peut être dommageable, ce qui conduit nombre d’entre nous à lutter sans relâche contre de tels préjugés.


La première partie de notre série « Break the Stereotypes » (fr. « Briser les Stéréotypes ») portait sur les ARMYs qui poursuivent différentes carrières et assument diverses responsabilités. Aujourd'hui, c’est au tour des ARMYs qui ne s'identifient pas comme des femmes de partager leur expérience et d’exprimer leur amour pour BTS.


Il existe de nombreuses façons de découvrir BTS, de passer « de l’autre côté du miroir », de devenir « fan d'artistes nominés aux Grammys » ou d’adhérer « à tout ce que représente BTS, pour la vie », quelle que soit la définition que chacun souhaite donner à sa vie d’ARMY. TastytoasttoastJ, Haritri et Z. sont devenus ARMYs grâce à des amis, et Jungham_casper via YouTube et les réseaux sociaux. S., 38 ans, a découvert BTS en lisant des articles. Porappippam est devenu ARMY en raison de leur présence scénique, et c’est le « message véhiculé par leurs chansons et l'honnêteté de leurs paroles » qui a attiré Icarus. L'authenticité et l'empathie de BTS sont à ce point magnétiques. À condition de prendre le temps de se débarrasser de tout préjugé, personne ne peut s'empêcher d'aimer leur art et leurs personnalités.


Le discours des garçons à l'ONU et leurs paroles poétiques ont également fait grande impression sur Moon_n_crabs, étudiant en art qui a rejoint le fandom il y a deux ans. Bien qu'il ait été qualifié de « puéril et idiot de tant s’investir dans un boys band », il s’est senti, comme la majorité des ARMYs, très bien accueilli au sein du fandom et a pu rencontrer des gens extraordinaires. Lorsqu'il fait face à la moquerie, il explique calmement que « BTS lui apporte du bonheur et que cela ne fait de mal à personne ».


Suga_will_hype a été séduit par leur performance, leur musique, leurs paroles et « leur relation détendue avec la masculinité et la féminité ». Il s’est également senti « très bien accepté et en sécurité parmi les ARMY ». Être en mesure de trouver une grande famille diversifiée comme les ARMY, qui ne vous jugera pas et vous fera vous sentir chez vous, est précieux et rare.


Pourtant, le manque de respect et les réactions négatives en raison du statut d’ARMY et / ou du sexe sont plutôt courants, en particulier de la part du grand public. Dans Respect, leur chanson en sous-unité, RM et SUGA se demandent « Pourquoi le respect est-il si difficile ? » après avoir déclaré que « le sens littéral de Re-spect [réinspecter] est de regarder encore et encore ». Si seulement les gens portaient plus d’attention à leur attitude, ils apprendraient que le respect est fondamental. Malheureusement, beaucoup d’entre eux ne sont pas encore tout à fait parvenus à un tel niveau de réflexion sur soi.


Earthrights2015, ARMY OT7* âgé d’une vingtaine d’années, a reçu des moqueries de la part de ses frères et sœurs cadets, mais a décidé « de les ignorer ou de réagir en fonction de la situation ». Kasib Alam, 17 ans et OT7 ayant j-hope pour bias*, est toujours régulièrement « méprisé à l'école » parce qu'il est « un garçon qui écoute un boys band » et traité « de gay ou de fille simplement parce qu'il aime BTS ».


Les raccourcis sont la voie de l’ignorance. Pourquoi un garçon qui écoute un boys band serait-il automatiquement gay ? En fait, qu'est-ce que l'orientation sexuelle ou le sexe d'une personne a à voir avec ses préférences musicales ? Jungham_casper, bientôt 22 ans, est malheureusement habitué à ces fréquents commentaires homophobes et rabaissants. En effet, il est régulièrement ridiculisé car « [ses pairs] considèrent que les membres de BTS sont gays parce qu'ils se maquillent ». Lorsqu'il est confronté à des comportements aussi dédaigneux, son « ego Mic Drop fait surface » et il n'hésite pas à dire aux gens : « C'est ma vie, mon choix ». Quoi de mieux que de trouver force et inspiration dans les chansons de BTS ?


Nous avons appris à défendre ce en quoi nous croyons grâce à BTS. Par conséquent, malgré les difficultés et le risque d’être ignorés ou ridiculisés, les ARMYs choisissent fréquemment de dire à leur famille et à leurs amis qu’ils font partie du fandom de BTS. Après avoir été très perplexe au début, la sœur de Cole était contente de voir qu’il avait trouvé quelque chose qui le rendait heureux. Ce détaillant et artiste de 29 ans a également partagé : « Je suis très secret, donc le fait que mes amis et collègues sachent que j'écoute BTS montre à quel point ils font partie de ma vie quotidienne ». Jk3_CutiePie, maquilleur, manager et entrepreneur a également de la chance, car sa famille et ses amis « ont quasiment vécu le processus à ses côtés et comprennent à quel point BTS est important à ses yeux ». En revanche, Pikachu#0176 a eu du mal avec sa famille « et s’est beaucoup disputé à cause de cela ». Ses amis, cependant, respectent ses choix, faisant de lui une preuve vivante du résultat positif que le respect apporte dans deux situations similaires ayant été gérées différemment.


Le fandom ARMY est connu pour être un lieu chaleureux, accueillant, inclusif et ouvert d'esprit, mais il reste encore un long chemin à parcourir avant que des personnes extérieures au fandom ne cessent de juger et de se laisser influencer par des clichés. À ces personnes, N., un jeune homme qui sera bientôt médecin, voudrait dire : « Vous êtes seuls responsables des regrets que vous ressentirez lorsque vous vous rendrez compte que vous avez renoncé à faire partie de quelque chose qui était bien au-delà des stéréotypes du grand public ». À cela, Princess, gestionnaire de ressources de bientôt 33 ans, ajouterait : « Ce sont leurs préjugés qui parlent. Personnellement, je m'en fiche. Je n'ai rien à leur prouver ».


À propos du discours mesquin sur « l'adolescente hystérique », KissNaMun, 32 ans, exprime à juste titre : « Il n'y a absolument rien de mal à ce qu'un adolescent soit passionné par quelque chose. Il n'y a rien de mal non plus à avoir une passion en tant qu'adulte ». En réalité, être motivé ou passionné n’est pas un tort, bien au contraire. Quand il s'agit de BTS, on réalise automatiquement à quel point une passion peut être belle, vraie et attachante et c’est avec joie que l’on est rapidement touché par la citation préférée de Jungkook : « Je préfèrerais mourir que de vivre sans passion ».


SUGAmahSUGA, étudiant en informatique qui se sent inclus dans le fandom malgré les réactions négatives et le sexisme dont il a été victime, a également de nombreuses idées à exprimer : « La plupart d'entre nous sont diplômés et éduqués. Nous avons des avocats, des analystes de données, des journalistes, des ingénieurs du son, etc. Il est possible que ces « filles qui hurlent » auxquelles on fait référence soient celles qui détiennent l’information et la sagesse. La peur de l'inconnu n'est pas nouvelle. Une recherche sur Google n'est pas si difficile ». Toutes ces opinions auxquelles nous pouvons parfaitement nous identifier nous laissent espérer que plus de gens ouvrent leur esprit, leur cœur et leurs oreilles à BTS et au monde.


La prochaine fois, nous donnerons aux filles ARMY, qu'elles soient adolescentes ou plus âgées, la possibilité de faire entendre leurs voix et de s’exprimer au sujet de BTS car, comme les papillons, ce fandom a de nombreuses formes, plus de deux ailes et des millions de raisons de voler au-dessus et au-delà de toute sorte de stéréotype.


* Ndt : Voir les définitions dans ARMY Magazine n°5, rubrique « Bring The Slang »


Écrit par : Hel.B

Édité par : Tori

Conception graphique par : Judy

Traduit par : Hélène

Traduction éditée par : Laura et Rachel


Les photos et vidéos partagées sur ce blog ne sont pas la propriété d’ARMY Magazine. Toute violation des éventuels droits d’auteur serait involontaire.