top of page

Bâtir Toute la Scène : mettre le feu aux planches avec Son Sungdeuk

Complexes, sophistiquées, captivantes et dynamiques : voici quelques-uns des nombreux adjectifs qui décrivent les chorégraphies de BTS. Dès leurs débuts, leurs mouvements précis et leurs expressions assurées, combinés à des mises en scène puissantes, les ont instantanément placés au centre de l’attention et leur ont permis de récolter dans leurs sacs de nombreux trophées en tant que débutants. Partons à la rencontre du génie à l’origine de ces attrayants pas de danse : le seul et unique M. Son Sungdeuk.



Partis de zéro


En tant que chorégraphe interne à l'agence, et désormais aussi directeur de la performance, Son Sungdeuk a travaillé avec BTS depuis le tout début. Il a aidé à chorégraphier No More Dream, We Are Bulletproof Pt.2, Danger, I Need U, et beaucoup d’autres morceaux. Lorsqu’il n’est pas chargé de la chorégraphie, il a aussi pour rôle de  superviser et diriger avec rigueur les entraînements de danse.


Inspiré par le lyrisme de BTS, Son Sungdeuk représente toujours le sens des paroles dans ses chorégraphies, pour que le public puisse les voir en plus de les entendre. Il écoute la chanson un million de fois, étudiant le tempo, le rythme et la mélodie jusqu’à ce qu’il en saisisse le sentiment, l’atmosphère et la signification, avant de traduire tout cela en une interprétation complète. Outre la chorégraphie, il est aussi responsable en tant que directeur de la performance de l’interprétation globale celle-ci, incluant les expressions et formations des artistes. En 2015, alors que BTS gagnait petit à petit en notoriété, Son Sungdeuk est devenu le premier chorégraphe de K-pop à proposer un atelier de danse aux États-Unis, en collaboration avec MyMusicTaste. Il a aussi donné d’autres stages en Europe, en Asie et en Australie.



Travail acharné + persévérance = progression


Son Sungdeuk a admis que le succès de BTS ne s’était pas fait en un jour. Certains membres du groupe n’avaient pas de formation en danse, a-t-il dit, donc les choses étaient un peu difficiles, au début. Mais alors, qu’est-ce qui les a fait surmonter toutes les difficultés, jusqu'à devenir l’un des groupes les plus charismatiques sur scène et les plus synchronisés qui existent ?


L'entraînement, l’entraînement, l’entraînement. 


C’est ce qu’ils ont fait ces huit dernières années, sous la direction de M. Son. 


Son Sungdeuk avait révélé dans une ancienne interview que l’une des choses qu’il adorait dans le fait de travailler avec BTS était leur dévouement et leur ambition. Les membres s’ajoutaient eux-mêmes des entraînements individuels supplémentaires pour peaufiner leurs performances et avaient pour habitude de danser plus de 10 heures par jour. M. Son a aussi révélé que l’attitude qu’ils avaient pendant l’entraînement était aux antipodes de celle qu'ils adoptaient après celui-ci. L'atmosphère, d'habitude taquine et pleine d’entrain, devenait toujours plus lourde, intense, et stricte durant les séances.


Beaucoup d’ARMYs ont également noté des changements significatifs dans les chorégraphies de BTS au fil des années. Dans la récente vidéo de réaction à Butter de Lee Hyun, dans laquelle figurent Son Sungdeuk et Pdogg (réalisateur artistique, parolier et compositeur interne à HYBE), le directeur de la performance a confirmé que les anciennes chorégraphies se focalisaient surtout sur leur synchronization et que chaque membre de BTS avait développé un charisme et un charme individuels indéniables à mesure qu’ils gagnaient en expérience. « La danse est très précise quand il le faut, mais elle est aussi en mesure de mettre en avant leur charme individuel. C’est comme cela qu’on est parvenus à cette incroyable chorégraphie » a-t-il affirmé.



Gagner en reconnaissance 


En raison de son impact et de la créativité dont il a fait preuve lorsqu’il élaborait ces superbes performances, Son Sungdeuk reçoit un salaire mirobolant, plus élevé que celui de certains des PDG des agences de K-pop et de divertissement, connues sous le nom de « Big 3 » (fr. les « Trois Grandes »). En 2021, il a été confirmé que son salaire atteignait 554 millions de wons (approximativement 489 000 dollars américains).


Il s’est aussi vu octroyer de nombreuses récompenses ces dernières années, dont « Meilleur directeur de performance » lors des Asia Artist Awards de 2018, « Meilleur chorégraphe de l’année » aux Mnet Asian Music Awards de 2018, « Style de l’année - Chorégraphie » lors des Gaon Chart Music Awards de 2019, et « Chorégraphie de musique préférée - Dynamite » aux iHeartRadio Music Awards de 2021.


Même si BTS collaborent aussi avec d’autres chorégraphes internationaux, la signature stylistique de Son Sungdeuk restera toujours l’attraction principale des chorégraphies de BTS. Avec la popularité exponentielle de BTS, nous pouvons nous attendre à encore plus de performances plaisantes dans le futur. Mettez le feu aux planches, M. Son !


Écrit par : Avi

Édité par : ren

Traduit par : Nedrane

Traduction éditée par : Arisoa et Sarah


Les photos et vidéos partagées sur ce blog ne sont pas la propriété d’ARMY Magazine. Toute violation des éventuels droits d’auteur serait involontaire.


bottom of page