top of page

ARMY Magazine vous présente : la chevelure de SUGA

Nous sommes de nouveau lundi. Vous êtes en train de parcourir la partie ARMY de Twitter (ou de Facebook, Instagram, etc.), et vous voyez une publication commençant par « La meilleure couleur de cheveux de SUGA c'est… ». Une guerre sans merci s'ensuit. Alors, pourquoi est-ce qu'ARMY Magazine s'aventure dans le chaos que constitue l'évaluation de la chevelure de SUGA ? Nous allons vous donner une réponse : ce post Instagram. Avant que nous ne commencions, nous tenons à nous dédouaner : nous pensons que SUGA est tout aussi magnifique avec n'importe quelle couleur de cheveux ! Ce blog ne doit pas être pris au sérieux, et nous espérons qu'il servira de rétrospective amusante. Allons-y !


Un SUGA aux cheveux roux a retrouvé les ARMY aux American Music Awards 2021 et aux concerts « Permission To Dance on Stage - LA », après un an et demi de séparation. Réparateur de bracelet hors-pair et rappeur de Dis-ease. 13/10



Un élément essentiel de l'ère « Most Beautiful Moment in Life » ? Mint SUGA (fr. « SUGA menthe »). La plus grande trahison envers le fandom : quand nous avons découvert que la couleur était de la craie pour cheveux et non pas une vraie coloration. Des points bonus pour cette vidéo de mint SUGA en train de jouer I Need U au piano. 11/10 car nous ne nous sommes toujours pas remis de Yoonkook dans le clip de RUN (oui, nous avons osé, et nous en sommes immédiatement désolés).



Le SUGA couleur argenté est apparu à quelques reprises au fil des années, changeant le cours de l'histoire à chaque fois. Le SUGA de l'ère FIRE aux cheveux platines nous a valu le légendaire 불타오르네. Celui de Young Forever nous fait encore pleurer à ce jour. Enfin, celui de 2021 nous a offert la réalité d'une mode qui déconstruit le genre, et des entretiens profonds dans Vogue et GQ. Il nous dit : « Il n'y a absolument aucun besoin que vous compariez l'ambition de vos rêves à celle de quelqu'un d'autre… Je n'ai pas de rêve non plus, actuellement. Est-ce que cela me rend malheureux ? Non… Je suis sûr qu'un autre rêve me trouvera. » 1 000 000/10 parce que nous avons tous besoin de ce rappel de temps en temps.



On ne peut pas parler de l'ère « MIC Drop » sans mentionner le SUGA aux cheveux blancs. Après tout, qui d'autre s'interromprait en plein rap pour prouver que BTS ne chante pas en play-back ? Et puis ce SUGA a marqué l'histoire en participant à la performance de BTS aux American Music Awards de 2017, la toute première d'un artiste coréen. 12 000/10 parce que les haters n'ont pas leur place ici.



Le SUGA avec une permanente pour Fake Love (qui est revenu avec des extensions durant l'ère « Butter ») nous rappelle que nous pouvons tous avoir le beurre et l'argent du beurre. Bien sûr, « nul n'est parfait », mais il frise bien le sans-faute. 10/10. Nous espérons qu'il se porte bien.



Le SUGA coiffé d'un mohican nous rappelle de rêver en grand ! Ce SUGA d'avant les débuts de BTS a créé des tubes pro-démocratiques comme 518-062 et s'est produit à la battle de rap de Big Hit Audition (un enregistrement des finales en direct est disponible ici !). Nous ne serions pas là sans lui. 10/10



Le SUGA aux cheveux bleu foncé n'est pas resté longtemps, mais il a bien mis à profit le temps passé avec nous : défilant pour Louis Vuitton et présentant la langue des signes en soutien aux fans sourds ou malentendants dans le clip de Permission To Dance ; globalement, il a assuré. 10/10. À ne pas confondre avec le SUGA aux cheveux bleu outremer de l'ère « DNA », qui est aussi un 10/10.



Le SUGA avec les cheveux teints en rouge est un incontournable du Bangtan des débuts, faisant son apparition dans Just One Day, Boy in Luv et N.O. Il était régulièrement menacé de procès à ces époques, et le style a disparu pendant un moment avant de revenir dans une version légèrement plus assombrie et plus volumineuse en 2018 pour le clip d'IDOL. 11/10.



Le SUGA aux cheveux roses manque à RM, et à nous de même. Nous l'avons entrevu brièvement entre Danger et « HYYH », et en avons eu un autre aperçu en 2021. 12/10 parce qu'on ne peut pas contredire notre leader.



On peut dire de nombreuses choses au sujet du SUGA blond, qui est aussi le Agust D originel. Du jeune garçon issu de Daegu au roi fou, SUGA a expliqué dans un livestream que la couleur blonde représente l'alter ego au franc parler du rappeur. Cependant il a aussi vécu des moments plus doux, interprétant Trivia: Seesaw et manifestant virtuellement son affection aux ARMY pendant le concert du Muster 2021.

20 000/10. Personne ne s'est remis de la danse de l'épée de Daechwita.



Enfin, mais pas des moindres, voici la source de l'actuelle situation délicate des ARMY : le SUGA aux cheveux noirs. C'est le SUGA original, de l'ère des débuts, bien qu’en ce temps-là il se cachait souvent sous un bonnet. On l'a vu avec un undercut début 2020 et on a pensé que cela allait casser internet. Mais après, il a juste… continué sur sa lancée. D'abord, il s'est manifesté à Séoul avant de passer aux Grammys à Vegas puis d'apparaître dans That That avec PSY. Tout à coup, on a reçu des enregistrements de cheveux noirs frôlant le bas du cou de SUGA à la Maison Blanche. Après est venu le Japon. Nous avons été extrêmement pris de court par le Japon. Qu'est-ce qui va arriver ensuite (à part des t-shirts commémoratifs) ? Apparemment, on le découvrira dans la troisième mixtape de SUGA, prévue pour 2023, si nous survivons jusque-là. Note incalculable/10. Il a cassé le système.



« Beau » - coup de choses à venir


Alors que nous fêtons The Astronaut et continuons d'attendre de nouvelles musiques durant le Chapitre deux, nous espérons que cette rétrospective des styles capillaires de SUGA enthousiasmera les ARMY envers les futurs styles « yet to come » (fr. « à venir »). Nous savons qu'un seul article ne peut pas rendre compte de chacune des coiffures de SUGA, mais nous avons fait de notre mieux pour en faire un balayage exemplaire (vous avez saisi ?). Faites-nous part de votre style de SUGA favori sur les réseaux sociaux, et restez dans le coin pour nos prochains blogs !


Écrit par : Mariko

Édité par : Cassie

Conception graphique par : Waf

Traduit par : Mélissa

Traduction éditée par : Arisoa et Sarah


Les photos et vidéos partagées sur ce blog ne sont pas la propriété d’ARMY Magazine. Toute violation des éventuels droits d’auteur serait involontaire.


Kommentare


bottom of page